Équipements disponibles

Tondeuses / Broyeurs

Conception

Conception Conception

La tonte...

En pâture, le bétail délaisse une certaine proportion de l’herbe : végétation piétinée, souillée ou malodorante. Ces “refus” sont perdus comme fourrage et risquent de le rester toute l’année, car le bétail les refusera à nouveau au passage suivant. Ils diminuent aussi la qualité de l’herbe et la productivité de la prairie.

Il y a donc intérêt à faucher les refus afin de provoquer une repousse vive et régulière de vos pâtures. Ainsi, ils ne se retrouveront pas non plus dans l’ensilage, et le fourrage sera de meilleure qualité et mieux assimilé par le bétail (entre 0,5 et 1 kg de matières sèches absorbées en plus par vache), d’où une réduction des besoins en concentrés. Enfin, la tonte des refus préserve la végétation contre le développement des mauvaises herbes et des parasites. L’éleveur est donc largement gagnant.

Des arguments plus techniques plaident également en faveur de la tondeuse de refus : le réglage de hauteur de coupe aisé, la robustesse et la fiabilité de la machine, ainsi que ses faibles exigences en matière d’entretien.

Coupe fine et ventilée

Pour effectuer une coupe de qualité, JOSKIN a dessiné des couteaux flottants amovibles et auto-escamotables qui s’effacent devant les obstacles trop rudes.

Ce choix technique ménage la transmission et offre donc à votre tracteur une protection maximale contre les chocs. Un dégagement important entre les couteaux et le châssis assure la circulation de l’air et le brassage des matières coupées sans risque d’essoufflement ou de bourrage.

Le mouvement d’hélice des couteaux aspire la végétation vers le haut à la manière d’une tornade. Ainsi, la coupe est efficace, multiple et fluide. Elle est HYPER-VENTILÉE ! L’herbe est finement éparpillée grâce aux déflecteurs installés dans le carter.