Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Pour en savoir plus à propos des cookies, consulter notre politique de confidentialité.
MULTI-ACTION

MULTI-ACTION

Injecteur de prairie léger à socs tranchants exerçant une pression constante d’injection

Caractéristiques

Largeur de travail (m)

3 → 7

Gamme

Injecteurs de prairie

MULTI-ACTION Généralités

Généralités

De faible poids et disponible à un prix avantageux dans de nombreuses largeurs de travail, le Multi-Action est composé d’un châssis monopoutre galvanisé avec des éléments suiveurs. Entièrement galvanisés, chacun d'entre eux est composé de deux bras au débattement indépendant et porte, à son extrémité, un soc auto-affûtant suivi d'un cône d’injection. Il nécessite peu d'entretien et combine modularité et simplicité de conception. Muni de socs tranchants tous les 21,5 cm, il peut, par ailleurs, être pourvu de petits disques (Ø 250 mm x 3 mm) en option afin d’inciser le sol pour une pénétration plus rapide du lisier. Généralement, celui-ci est injecté à une profondeur de 0 à 3 cm maximum (en fonction de l’humidité de la surface et des circonstances du moment). Pour un épandage plus précis, cet injecteur peut être équipé de coupures de sections qui, grâce à une gestion ISOBUS et un système GPS, permettent de repérer les zones déjà fertilisées et ferment automatiquement les conduites d’injection adéquates.

Particularités

MULTI-ACTION Structure et fonctionnement

Structure et fonctionnement

Le Multi-Action est composé d’un châssis monopoutre galvanisé portant des éléments suiveurs fixés avec un interligne de 21,5 cm. Entièrement galvanisés, chacun d'entre eux est composé de deux bras au débattement indépendant et porte, à son extrémité, un soc auto-affûtant suivi d'un cône d’injection. Le soc tranchant trace une saignée dans le sol (entre 0 et 3 cm de profondeur), tandis que le cône d’injection dépose délicatement et de façon homogène le lisier au cœur de cette tranchée, sans éclabousser la végétation. Les ressorts de rappel combinés à ceux faisant office d’amortisseurs mécaniques, n’entrent en action qu’à partir d’une certaine hauteur de travail, et permettent d’appuyer les socs sur le sol avec une certaine pression. Ceci garantit une garde au sol du châssis et une souplesse dans le débattement des éléments. Les longs bras sur lesquels sont fixés les socs permettent de garantir un débattement important jusqu’à 25 cm pour absorber les irrégularités du terrain, d’éviter toute vibration sur les éléments, même à une vitesse supérieure à 10 km/h, et de garantir un dépôt régulier du lisier au sol sans éclaboussures. Au niveau compacité pour des trajets sur la voie publique, les modèles de plus de 3 m de large sont dotés d’un dispositif de repliage hydraulique double effet (DE) afin de respecter la largeur de transport réglementaire. Une fois l’injecteur replié, les éléments situés sur les bras supérieurs sont maintenus en place par un système de verrouillage. Une simple encoche empêche chacun d'entre eux d’effectuer une rotation sur son axe et de retomber. Les éléments restent donc très rigides par rapport aux vibrations subies au transport. Le système de repliage est également muni du verrouillage automatique Lock-Matic© pour sécuriser au maximum vos déplacements routiers. Celui-ci est commandé par la même fonction hydraulique que le repliage, grâce aux clapets pilotés.

MULTI-ACTION Soc tranchant

Soc tranchant

Le soc tranchant auto-affûtant en acier coulé trace une saignée dans le sol (entre 0 et 3 cm de profondeur, en fonction de l’humidité et des circonstances du terrain), tandis que le cône d’injection dépose délicatement et homogènement le lisier au cœur de cette tranchée, sans éclabousser la végétation. Le soc est fixé à un long bras qui permet de garantir un débattement important jusqu’à 25 cm pour absorber les irrégularités du terrain, mais aussi d’éviter toute vibration des éléments même à une vitesse supérieure à 10 km/h. Enfin, il garantit un dépôt régulier du lisier au sol sans éclaboussures. Grâce à des ressorts de rappel faisant office d’amortisseurs mécaniques, le soc est maintenu au sol avec une certaine pression.

MULTI-ACTION Pincettes

Pincettes

En standard, JOSKIN dote ses injecteurs Multi-Action de pincettes anti-gouttes mécaniques, évitant toute perte de lisier dans les fourrières et garantissant une injection soignée et régulière en début et fin de ligne de travail. L’ouverture et la fermeture de ces pincettes mécaniques sont commandées automatiquement par le système de relevage. En effet, ces dernières libèrent la conduite d’injection automatiquement lorsque l’élément d’injection touche le sol (et inversement lorsque celui-ci le quitte). Chaque pincette est pourvue d’une mâchoire arrondie et d’une butée de pincement pour minimiser l’usure du cône d'injection en caoutchouc. Elles peuvent être remplacées par des pincettes hydrauliques en option, qui bloquent la conduite d’injection grâce à un ressort de rappel et la libère à la suite de l'effet du vérin.

MULTI-ACTION Eléments suiveurs

Eléments suiveurs

Les éléments d’injection se composent de 2 sorties et sont fixés au châssis par un axe. Ils peuvent pivoter de 30° (15° à gauche et 15° à droite) pour aborder des trajectoires courbes sans avoir à lever la machine ni occasionner le moindre dégât à la prairie ou la machine. Ces éléments suiveurs sont entièrement galvanisés afin d’assurer leur longévité.

MULTI-ACTION Répartiteur Scalper

Répartiteur Scalper

Les lisiers (particulièrement de bovins) étant chargés en fibres et corps étrangers, il est indispensable de disposer d’un répartiteur efficace pour le bon fonctionnement de l'injecteur. Or, un orifice bouché induit forcément une irrégularité d’épandage, un arrêt du chantier, ainsi qu’un nettoyage ; ce qui est assez contraignant ! La solution de JOSKIN est le système breveté de répartiteur à disques auto-affûtants : le JOSKIN SCALPER©. Le système de coupe du SCALPER© est impitoyable : des couteaux circulaires à rotation libre sont montés sur un porte-couteaux entraîné en rotation par un moteur hydraulique. Un effet de ciseau se produit entre les couteaux circulaires et les orifices elliptiques arqués et décentrés du contre-couteau (HARDOX), rendant inévitable le cisaillement de tout corps étranger mêlé au lisier. Si les couteaux butent sur un corps étranger trop dur, le dispositif « Switch-Matic » (en option) inverse le sens de rotation du SCALPER© jusqu’à ce que l’obstacle soit cisaillé. De plus, un inverseur électrique avec commande manuelle en cabine est installé sur tous les outils arrière équipés d'un automate. Le répartiteur JOSKIN se positionne par emboîtement et clipsage. Une vanne manuelle multiposition fixée à l’entrée du répartiteur offre un réglage par paliers de l’alimentation de l’injecteur. Le réglage de précision est réalisé à l’aide de la soupape de surpression et du type de contre-couteau choisi. Le circuit hydraulique est isolé grâce à un bouchon. Un drain permet de détecter une éventuelle défectuosité du joint hydraulique.

Spécificités

Images

Vidéos

joskin