Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Pour en savoir plus à propos des cookies, consulter notre politique de confidentialité.

Unité de galvanisation JOSKIN POLSKA : l’événement d’une décennie

ActualitéTémoignages clientsInfo-presses

Le 15 août 2020, le groupe JOSKIN a entamé un chantier de taille: le premier remplacement de la cuve de zinc de son unité de galvanisation située en Pologne. Un chantier qui, s’il parait anodin sur papier, s’est avéré pointu et des plus impressionnant ! Une nouvelle histoire venant confirmer que JOSKIN ne recule décidément devant rien pour respecter ses standards de qualité.

Depuis de nombreuses années, il est de coutume d’associer la marque JOSKIN à ses machines galvanisées. Ce n’est pas un hasard. Partant du principe que les machines agricoles sont utilisées toute l’année et la plupart du temps en contact direct avec des substances agressives (lisier, fumier, etc.) qui causent la corrosion, JOSKIN a très vite cherché le meilleur revêtement pour garantir une protection durable à ses machines. Sans surprise son choix s’est naturellement porté vers la galvanisation.

Une solution de premier choix

La galvanisation à chaud est un processus très complexe. Ce dernier se réalise à une température de 450°C. Au cours de ce processus, l’acier est recouvert de trois couches composées d’un mélange d’acier et de zinc, ainsi que d’une couche extérieure de zinc pur. Ces trois couches sont parfaitement ancrées sur la surface protégée, au contraire de la peinture qui est juste déposée. La couche extérieure, quant à elle, est moins dure et amortit donc très bien les chocs.

Ce procédé assure une protection efficace tout au long de la vie d’une machine. Ses avantages ne s’arrêtent pas là ; ce revêtement ne nécessite pas ou peu d’entretien, protège parfaitement contre les intempéries et sa couche ne s’endommage pas lors des déformations mécaniques. La galvanisation constitue donc une solution de premier choix permettant de réaliser d’importantes économies de temps et d’argent.

En 2010, fidèle à ses hauts standards de qualité, JOSKIN fait le choix d’acquérir sa propre unité de galvanisation. La marque a pour se faire équipé son site polonais, situé dans la ville de Trzcianka, d’une ligne de galvanisation automatique. Grâce à celle-ci, la société maîtrise depuis lors en interne toutes les étapes du procédé de manière optimale, du prétraitement jusqu’à la galvanisation, et peut assurer cette étape cruciale en un temps minimum.

Un chantier de taille !

Arrivant au cap des 10 ans de mise en service et après avoir galvanisé plusieurs milliers de machines, l’heure était venue de réaliser un entretien pointu et rigoureux des bains afin de pouvoir conserver une qualité de galvanisation à la hauteur des standards de la marque. JOSKIN a donc décidé de se séparer de sa toute première cuve pour faire place à un bain de zinc flambant neuf.

Si ce chantier pouvait s’avérer simple sur papier, celui-ci a pourtant demandé une organisation et un travail méticuleux pour arriver au résultat escompté. Au programme: commande et transport de la cuve, pompage du zinc, construction d’un chemin de rails dans l’usine, préparation des techniciens, préparation du caisson d’aspiration des fumées… et même: démontage partiel du toit de l’usine ! En effet, l’élingage de la cuve ne permettait pas de la lever hors du four et de la sortir par le mur démontable... Que faire dans ce cas ? Démonter la toiture pour permettre aux différentes grues de réaliser tout le travail ! JOSKIN ne recule vraiment devant rien…

Heureusement, lors du processus, le beau temps était de la partie à Trzcianka. Un plan B était toutefois prévu en cas de précipitations ; l’isolant du four ne pouvait en effet en aucun cas être mouillé !

Après 5 jours de travail préparatoire (du 10/08/2020 au 15/08/2020), le nouveau bain à vide de 47 tonnes fut finalement introduit dans le bâtiment. S’en est suivi le réchauffement de la cuve pendant 48 h, le pompage du zinc à l’état liquide dans le nouveau bain puis une remise à niveau progressive par ajout de lingots de zinc.

Après 10 jours d’intervention, la cuve «Antonina», baptisée ainsi par les galvaniseurs comme la tradition le veut, fut prête à accueillir toutes les demandes de galvanisation pour les 10 prochaines années.

Une nouvelle histoire venant une fois de plus confirmer le slogan de la marque:

«JOSKIN, la qualité sans compromis» !

Pour en savoir plus...

L’épaisseur de la cuve est de 50 mm et perd en moyenne 2 mm par an. Lorsque l’épaisseur atteint 28 mm, cela indique que le bain doit être changé. La commande de la cuve se faisant 1 an à l’avance, la mesure de 30 mm d’épaisseur indique le début du processus.