Finalisation de votre inscription

Pour valider votre inscription, veuillez encodez le code à 6 chiffres que nous venons de vous envoyer par e-mail
Code
X Finalisation de votre inscription
Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Pour en savoir plus à propos des cookies, consulter notre politique de confidentialité.

train roulant


Le train roulant de type « tandem à bielles » est le plus simple et le plus économique. Son centre de gravité bas est un de ses nombreux atouts. Toutefois, son potentiel de franchissement d'obstacles reste relativement faible, vu son modeste débattement (+/- 80 mm). Sa demande en puissance de traction (et donc de consommation en carburant) reste également plus élevée qu’avec les autres trains roulants développés par JOSKIN.

Les trains roulants Hydro-Tandem et Hydro-Tridem JOSKIN réunissent simplicité, fiabilité, grand débattement et stabilité. En effet, le véhicule peut être facilement tiré au-dessus de chaque obstacle grâce à son concept à essieux semi-indépendants. Le véhicule est tiré par des lames attachées à un élément fixé sous le châssis, lui-même situé devant chaque essieu, offrant ainsi un grand débattement allant jusqu'à 250 mm. Le principe de fonctionnement de cette suspension repose sur la loi des vases communicants. Seuls les vérins situés d’un même côté sont reliés entre eux en circuit fermé. L’indépendance des circuits des deux côtés du véhicule, combinée au fait que l’huile est incompressible, assure une parfaite stabilité latérale. C’est la raison pour laquelle le véhicule est beaucoup moins sensible au tangage dans les virages et dévers. De plus, grâce à cette conception, la pression transmise au sol est parfaitement répartie entre toutes les roues, ce qui épargne également la structure des sols.

Les véhicules équipés de l’Hydro-Tandem ou Hydro-Tridem peuvent être livrés avec une remise à niveau automatique : ce système permet de calibrer facilement la suspension en configuration « route » après un passage sous un pont, sous un tunnel, après un travail de maintenance, etc. pour lequel il est normalement nécessaire de descendre la suspension du train roulant à butée.