Finalisation de votre inscription

Pour valider votre inscription, veuillez encodez le code à 6 chiffres que nous venons de vous envoyer par e-mail
Code
X Finalisation de votre inscription
Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Pour en savoir plus à propos des cookies, consulter notre politique de confidentialité.

Pro Days JOSKIN – édition 2023

essieux directeurs


L’essieu suiveur s’oriente suivant la direction imposée par le tracteur. L’angle de braquage est de +/-15° en fonction de la taille des pneumatiques. Pour la conduite sur route à plus de 15 km/h ou lors des marches arrière, un dispositif hydraulique assure un blocage surpuissant et un alignement parfait de l'essieu arrière avec l’avant, garantissant la sécurité du charroi. Un amortisseur assure la stabilité de l’essieu suiveur et empêche l’apparition de vibrations trop importantes. Un essieu directionnel apporte une réduction considérable de l’usure des pneumatiques (moins de ripage) et réduit les torsions sur l’ensemble du véhicule lors de virages serrés.

L’essieu «directionnel forcé» constitue un important organe de sécurité en maintenant continuellement votre véhicule dans la ligne d’avancement du tracteur. Le vérin monté sur l’essieu directionnel est commandé par un vérin capteur relié au tracteur au moyen d’une barre d’attelage à accrochage rapide (ou un vérin selon le modèle). Celle-ci est ancrée au timon par l’intermédiaire d’un œillet ou d’une rotule et commande le circuit hydraulique de direction. Le système est équilibré grâce aux vérins compensés exerçant une force identique dans les deux sens de fonctionnement. Le circuit est équipé d’une centrale de réglage monobloc comprenant un manomètre, d'une boule d’azote, une vanne d’alignement et un circuit de tarage. L’avantage du directionnel forcé est non seulement son dispositif auto-correcteur qui permet de faire sortir le véhicule automatiquement de l’ornière, mais surtout son guidage tant en marche avant qu’arrière. En effet, contrairement à l’essieu suiveur, ce système est autonome et ne nécessite pas d’intervention du conducteur lors de déplacements à grande vitesse ou en marche arrière : le directionnel forcé dirige et contrôle à tout moment. De plus, il ne nécessite pas de branchement hydraulique au tracteur et n’occupe donc pas de distributeur. Un essieu directionnel apporte une réduction considérable de l’usure des pneumatiques (moins de ripage) et réduit les torsions sur le véhicule lors de virages serrés. Chez JOSKIN, la plupart des véhicules triple essieu sont équipés en standard d’un double système de directionnel forcé (premier et dernier essieux) fonctionnant sur le même principe.

Chez JOSKIN, vous pouvez équiper la barre d’attelage du directionnel forcé soit d’une chape d’attelage industrielle (standard), soit d’un œillet à rotule pour boule d’un diamètre de 50 mm (en option), couramment appelé « K50 ». L’option du « K50 » est généralement choisie lorsque le véhicule est déjà équipé d’un œillet à boule de type « K80 ».